ETIOMEDECINE 
 

Pour reprendre les mots de son fondateur JL Brinette, l'étiomédecine est un outil théorique et thérapeutique qui recherche l’origine des maladies et les traite sur un plan énergétique.
L’énergie c’est du mouvement et une information.
 

Ce que l’individu ne peut gérer dans l’instant présent va le faire réagir. Il va donc mettre en place, inconsciemment, une barrière à l’information. En conséquence, le mouvement énergétique sera ainsi bloqué. Les barrières vont s’organiser les unes avec les autres et vont générer des mécanismes qui vont modifier notre façon de penser, de parler et de nous comporter…et ceci sans que l’on s’en rende compte. Il s’en suit une cascade de compensations physiologiques allant du plus subtil au plus dense.
 

Tout le travail de l’étiomédecine consiste à retrouver ces barrières afin de les supprimer. L’étiomédecine est un procédé thérapeutique mis au point grâce à l’outil diagnostique élaboré par le docteur Nogier en Auriculomédecine ; il s’agit de la prise du pouls au poignet (radial) pour avoir une réponse positive ou négative à la question posée.

 

L’étiomédecine se distingue cependant profondément de l’auriculomédecine, ne serait-ce que dans son approche globale de l’être.

A quoi faut-il s'attendre?
Lors d’un soin, l’essentiel n’est pas de parler ou faire parler, mais bien de ressentir ce qui se passe dans le corps du patient. Il y a des «garde-fou», et nous parlerons seulement de ce que la personne est capable de gérer ; ainsi, si le pouls du patient nous indique de ne pas verbaliser, nous respecterons cette information. S'il a bien ressenti ce qui se passe dans son corps, la séance restera efficace sans être intervenus verbalement. C’est là que demeure l’originalité de la technique d’étiomédecine.

Source: www.etio.fr 

En cours de formation - mon niveau actuel me permet de traiter les étages émotionnels et mentaux.